Magie des fées

Blog sur les bonheur et les inconvénients de la vie d'un petit garçon polyallergique et de sa famille. Cosmétiques maisons. Cosmétiques anti-eczéma.

24 mars 2010

BASTIEN

    Christine, Jean-Marie,

Aucun mot ne pourra exprimer ma peine face au drame que vous vivez.

Je vous souhaite de trouver la force pour continuer votre combat, pour comprendre ce qui s'est passé.

Le combat des parents de Bastien

Bastien est dans mes pensées.

Virginie

BASTIEN_ORIGINAL

Bastien était allergique au fromage de brebis et de chèvre.

Le 10 mai 2007, Bastien subit un choc anaphylactique à la cantine de l'école après avoir consommé du fromage de chèvre.

L'allergie est un combat perpétuel. Il faut toujours être sur ses gardes. Malheureusement, les traces suffisent parfois à provoquer de graves réactions pouvant mener au décès.

Encore aujourd'hui, après plus de 8 années de combat contre les allergies, je n'accepte pas le fait de "manger et mourir".

Rémy a testé le blé par provocation orale ce matin. Un douloureux échec. J'ai mis quelques heures à "accepter" mais je relativise. Mon fils est en vie, je n'ai pas à subir la souffrance des parents de Bastien.

Ils ne le verront plus jamais sourire, ne vivront plus ses joies et ses peines. Leur rayon de soleil s'est éteint.

Sur la page spaces live des parents de Bastien (ici) , j'ai lu un texte magnifique sur le deuil d'un enfant:

Je vous en prie, ne me demandez pas si j'ai réussi à le surmonter,
Je ne le surmonterai jamais.
Je vous en prie, ne me dites pas qu'il est mieux là où il est maintenant,
Il n'est pas ici auprès de moi.
Je vous en prie, ne me dites pas qu'il ne souffre plus,
Je n'ai toujours pas accepté qu'il ait dû souffrir.
Je vous en prie, ne me dites pas que vous savez ce que je ressens,
A moins que vous aussi, vous ayez perdu un enfant.
Je vous en prie, ne me demandez pas de guérir,
Le deuil n'est pas une maladie dont on peut se débarrasser.
Je vous en prie, ne me dites pas "Au moins vous l'avez eu pendant tel nombre d'années",
Selon vous, à quel âge votre enfant devrait-il mourir ?
Je vous en prie, ne me dites pas que Dieu n'inflige pas plus que ce que l'homme peut supporter.
Je vous en prie, dites-moi simplement que vous êtes désolés.
Je vous en prie, dites-moi simplement que vous vous souvenez de mon enfant, si vous vous rappelez de lui.
Je vous en prie, laissez-moi simplement parler de mon enfant.
Je vous en prie, mentionnez le nom de mon enfant.
Je vous en prie, laissez-moi simplement pleurer.

Rita Moran

bastien4    g

a    c

f    b

Ils ont besoins de votre empathie, de vos messages de soutien. Rendez-vous sur la page spices live en hommage à Bastien clic

A bientôt!

   

Posté par dryade19 à 01:56 - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    condoléances

    pour avoir vécu la perte d'un enfant je ne peut que m'imaginer dans quel état sont ses parents
    la perte d'un enfant est une chose terrible,y a rien de pire que de perdre la chair de sa chair
    pleins de soutiens pour traverser cette douloureuse et difficile épreuve

    Posté par lahiana, 24 mars 2010 à 23:48
  • Bon sang j'en pleure... c'est tellement...pfff...Je ne trouve pas de mots...

    Posté par bluetansy, 25 mars 2010 à 13:34
  • Toujours si besoin

    le jour ou leur drame est arrivé, je les est soutenue a ma manière et je serais toujours la si besoin. meme si nos chemins ce sont dispersé et que les contacts ne sont pas aussi régulier qu'avant.
    je vous embrasse tous les 3

    Posté par aicha, 25 mars 2010 à 14:57

Poster un commentaire







Navigation